Au sujet de... en  2017


 

Hommage à Jacques Duchaine, 1er syndic d'honneur

       Décidément, la Mort n'épargne pas notre confrèrie : cinq petits mois à peine après Etienne Cibot, c'est Jacques Duchaine, notre autre premier syndic d'honneur, qui est rappelé à Dieu.

       Malade depuis quelques semaines, il semblait sur la voie de la guérison, et chacun espèrait retrouver bientôt son doux sourire. Il en a été autrement.

       Il était entré dans la confrérie en 1972, après son mariage avec Marie-Françoise Parot, descendante d'une des six familles. Il présida à nos destinées pendant 14 ans.

       A la tête de la confrérie, il eut une action profonde pendant deux mandats, réalisant plusieurs transformations, comme celle du choeur de la chapelle. 

       Chacun de nous se souvient du souci constant qu'il avait de l'autre, de sa grande gentillesse. Il relativisait toujours les défauts des autres, au pire en souriait. Sa grande bonté, toujours souriante, découlait tout naturellement de sa foi profonde. Et il était celui sur qui chacun des confrères pouvait compter.  

       La confrérie toute entière prie le Créateur d'accueillir Jacques en son Paradis.

(sujet mis en ligne le 11 février 2017)


Au sujet de la messe des voeux 2017

      Cette année la messe des voeux fut un peu particulière : elle s'est en effet déroulée devant l'objectif des caméras de la télévision régionale, France3 Limousin. Une équipe de journalistes tournait un reportage pour montrer aux téléspectateurs les traditions de l'épiphanieL'équipe, d'une parfaite discrétion, n'a pas troublé nos prières. Après la messe, quelques confrères ont été interviewés. Voir ce reportage.

      La célébration a été dite par le père Jean-marie Gaudron. Après la messe, nous nous sommes réunis dans notre "salle Etienne Cibot" pour partager galettes et champagne.

       Pierre Lamige, notre 1er syndic, a d'abord remercié les confrères pour leur "implication aux ostensions 2016, qui ont été vécues comme des plus réussies de leur histoire. Devant une pareille mobilisation, ce fut un très grand honneur pour moi de représenter la confrérie Saint-Aurélien sur les 21 sites ostensionnaires. Cela fait chaud au coeur de se sentir épaulé de la sorte". Après une pensée pour nos confrères malades et pour nos défunts de 2016, en particulier Etienne Cibot, il a retracé les grandes actions de l'année écoulée : travaux à la chapelle, réfections d'objets du culte, aménagement de la salle de réunion, participation à l'exposition "Ostendere" avec les Compagnons, etc. "Maintenant, avec vous tous, et en communion avec nos frères de la paroisse du Christ Roi de Ouahigouya, 2017 s'ouvre à nous. Et nous devrions avoir du grain à moudre. Certains de nos projets vous seront exposés lors de notre prochaine assemblée générale... Enfin, et pour terminer en reprenant notre pape François, je vous souhaite à toutes et à tous une 'année de paix dans la grâce de Dieu'. Mes très chers amis, bonne année ! Et l'année sera bonne dans la mesure où chacun de nous, avec l'aide de Dieu, cherchera à faire le bien jour après jour. Ainsi se construit la paix, en disant non, avec des actes, à la haine et à la violence et oui à la fraternite et à la réconciliation. C'est aussi le chemin que doit prendre notre confrérie. Bonne et sainte année à toutes et à tous !

(sujet mis en ligne le 8 janvier 2017)




 
Au sujet de...