En 2009




Au sujet de la piéta devant la chapelle

 
         La piéta installée sur la place devant notre chapelle vient de vivre un incident étonnant par les découvertes qu'il a permises.

        Le 16 octobre 2009, peu avant la Frairie des Petits Ventres, un camion de livraison, manoeuvrant sur la place, a heurté le socle de cette statue. Celui-ci, vieux de plus de 150 ans et constitué d'un simple parement de pierres de taille sur noyau de terre, n'a pas résisté, mais ne s'est heureusement pas effondré. Pour d'évidentes raisons de sécurité, les services de la Ville ont dû aussitôt démonter l'ensemble.
 
       Il vient d'être très soigneusement remonté : les pierres sont mieux jointoyées et le noyau de terre est remplacé par du béton. La réfection de ce monument historique a été réalisée par les soins des autorités administratives compétentes. Qu'elles trouvent ici l'expression de la reconnaissance de la confrérie. 

      Mais cette opération a révélé l'existence, au milieu du socle, d'un tube en plomb, scellé.

      Il renfermait un flacon en verre cacheté à la cire contenant divers objets : un exemplaire de l'hebdomadaire "la semaine religieuse" du 29 août 1867, une image et des médailles pieuses, trois crucifix, des monnaies et d'autres petits objets. Surtout, il contenait un grand parchemin, de 34 cm sur 55, portant le titre "souscription de la confrérie de Saint-Aurélien faite pour la mission de 1867" et portant la date du 5 septembre 1867. Ce document porte la liste des bouchers de Limoges habitant la rue de la Boucherie, avec les sommes versées par chacun d'eux.

      Ces dates sont étonnantes car aucune mission n'est attestée en 1867. Par contre, la première piéta installée sur ce socle a été bénite par l'évêque de Limoges durant la Semaine Sainte 1869. Rappelons qu'elle était alors en terre cuite. Détruite il y a quelques années par des vandales, elle a été remplacée par une nouvelle, faite à l'identique mais en bronze.
 
(sur ce parchemin, voir M Michel Toulet, "Sous la piéta", Bulletin de liaison de l'association Renaissance du Vieux Limoges, n° 61, mai 2010)
     
(sujet mis en ligne le 11 novembre 2009)


En 2009